Pralor ® WP 600, les mycorhizes pour assurer l'implantation de vos jeunes vignes

Préparation microbienne à base de champignon mycorhizien (Glomus intraradices).

Intérêt de la spécialité
  • meilleure exploration du sol,
  • augmentation de l'absorption des éléments nutritifs, en particulier du phosphore,
  • meilleure alimentation hydrique,
  • implantation accélérée,
  • plants plus vigoureux.
Famille d'appartenance et mode d'action

Les champignons mycorhiziens contenus dans Pralor® WP 600 (Glomus intraradices – Souche CMCCROC7) développent une symbiose avec la plante. Les filaments de mycélium se connectent aux racines et agissent comme le prolongement de celles-ci. Cette symbiose est très répandue dans le monde végétal (90% des espèces végétales peuvent s'associer à un champignon mycorhizien) et a pour effet une augmentation de la teneur en azote et en phosphore de la plante, ainsi qu'une croissance stimulée. Ceci est dû à une meilleure exploration du volume du sol et à une meilleure absorption des minéraux. L'augmentation de croissance est particulièrement marquée dans les sols où la disponibilité des minéraux est faible.

Conditionnement

Poudrage : Sachet refermable de 1 kg

Recommandations particulières

Pralor® WP 600 est recommandé pour la plantation de vignes à partir de racines nues. La dose recommandée est:

  • 1 kg pour 2000 plants basse tige,
  • 1 kg pour 1200 plants haute tige,

Pralor® WP 600 s'utilise en pralinage des racines sur vignes. Sa formulation hydrosoluble permet une facilité d'emploi. Mélangé à l'eau, il forme un gel qui adhère parfaitement aux racines. Pralor® WP 600 est autorisé en agriculture biologique, conformément au règlement CE 889/2008.

Composition

Pralor® contient des champignons mycorhiziens (Glomus intraradices – Souche CMCCROC7) et des extraits d’algues. Le produit est dosé à 600 propagules par gramme.

Informations réglementaires

Pralor® WP 600 est un engrais organique, norme NF U 44-204 avec additif Ozor®, produit homologué (n° AMM 1301002). - Classement : Non classé