Tournesol : réussir l'implantation pour viser un bon rendement

L’implantation est une période cruciale dans le développement du tournesol, une culture qui compense difficilement l’hétérogénéité de peuplement. Les pertes de plants dans les premiers stades ont donc un effet important sur le rendement. Le taux général de levée est 75% (Terres Inovia, 2018), est relativement faible pour une grande culture et s’explique par :

  • un mauvais travail du sol avant le semis ou un semis trop rapide qui peuvent limiter le contact terre-graine. Ceci rend difficile la germination ou amène à un pivot court, parfois coudé, des accidents climatiques qui peuvent générer une croute de battance,
  • des ravageurs du sol (taupins, noctuelles,…) et des pigeons qui attaquent la graine et la plantule,
  • une forte pression en adventices dans les premiers stades de développement.